18 juin 2024
© La Caverne du Sériephile

Reims Polar, saison 3 : retour sur le premier jour !

0 0
Read Time:3 Minute, 33 Second

La troisième édition du festival du film policier Reims Polar se tient du 4 au 9 avril à Reims. Hier mardi 4 avril, se tenait la cérémonie d’ouverture du festival ainsi que la diffusion d’un premier film pour cette édition 2023. Retour sur une première soirée chargée en émotion.

Une nouvelle saison de Reims Polar vient de débuter, hier, mardi 4 avril, et l’émotion était palpable dans la salle 1 de l’Opéraims, tout comme les envies de cinéphilie de la part du public.

Au terme d’un discours aussi enjoué qu’empreint de fierté pour notre belle région Grand Est, terre de tournages, le maire de Reims, Arnaud Robinet, a déclaré ouvert le festival Reims Polar 2023.

© La Caverne du Sériephile

S’en est suivi le discours d’un éminent cinéphile, voire cinévore, le directeur de Reims Polar, Bruno Barde. Il a, sans rentrer dans les détails, présenté les grandes lignes directrices de cette saison 3 de Reims Polar.

Puis, l’animateur de la soirée a égrené les noms des différents jurés, classés selon les jurys : ainsi Maxime Chattam, Caroline Proust, Philippe Rouyer ou encore Laurent Stocker ou encore Cédric Jimenez ont-il été acclamés par le public de cinéphiles présent lors de cette cérémonie d’ouverture. Chacun des invités s’est levé à l’évocation de son nom, et l’émotion était bel et bien palpable.

Hommage à l’Italie

En fin de discours, Bruno Barde a rendu hommage au côté international du festival puisque 20 nationalités concourent en 2023. Il a également voulu rendre à un acteur confirmé qui a travaillé pour les plus grands à l’international comme dans son pays natal, l’Italie. Son nom ? Pierfransceco Favino. L’acteur s’est fendu d’un joli discours de remerciements, en français s’il-vous-plaît ! Et Bruno Barde lui a remis un prix Reims Polar, avant d’accueillir sur scène le réalisateur de Dernière Nuit à Milan, Andrea Di Stefano.

Le réalisateur et l’acteur, émus d’être sur scène en France, ont raconté la genèse du film et son sujet assez difficile mais très actuel. Puis Dernière Nuit à Milan a été projeté, après de longs applaudissements du public. Applaudissements qui recommencèrent d’ailleurs dès la fin de la projection.

© La Caverne du Sériephile

Le thriller nocturne

Dernière Nuit à Milan raconte l’histoire de Franco Amore, policier loyal qui doit prendre sa retraite au bout de 35 ans sans jamais avoir tiré le moindre coup de feu. Alors qu’il revient de son jogging nocturne et que sa femme lui a préparé une fête surprise pour sa retraite, Franco reçoit un appel de son chef : un drame s’est joué dans un tunnel. Franco part précipitamment sur les lieux du drame… Une nuit terrible se prépare.

Le film est prenant et sa structure narrative, à base d’un long flash-back, permet une originalité bienvenue. Autre gros point positif : le film condense la quasi-totalité de son action en une nuit : le rythme ne faiblit donc jamais et l’intrigue ne souffre d’aucun temps mort. Tous les personnages cachent des secrets parfois lourds, et le jeu de Pierfransceco Favino est magistral, comme à son habitude. La musique, addictive, est néanmoins distillée avec parcimonie et certaines notes rappellent la série Engrenages, dont l’une des interprètes, Caroline Proust, était d’ailleurs hier soir dans la salle 1 de l’Opéraims.

Le film ne vous laissera pas souffler une seconde et les plus de deux heures du métrage passent tellement vite qu’on en redemande encore une fois le générique de fin lancé… Une très bonne surprise et, si le reste des films inédits est du même acabit, alors cette saison 3 de Reims Polar s’annonce comme un grand cru.

Note : 9.5/10

Vous pouvez découvrir la vidéo récapitulative de cette folle soirée sur notre chaîne YouTube.

C’est parti pour Reims Polar, jour 2 !

Une fois le film terminé, le public a quitté la salle pour partir (sans doute !) se coucher et se préparer pour Reims polar, jour 2, ce mercredi 5 avril !

Aujourd’hui, le programme est chargé dès ce matin, et on espère que vous serez nombreux à vous ruer dans les salles (obscures) de l’Opéraims !

On vous rappelle que la billetterie est encore ouverte, en ligne ou sur place, et que les réservations sont fortement conseillées. Tous en salle !

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.