22 avril 2024
© JP Baltel - Big Band / TF1

Léo Mattéï, brigade des mineurs, de retour sur TF1 pour une saison 11 dispensable ?

0 0
Read Time:2 Minute, 57 Second

Depuis ce jeudi 15 février, l’animateur Jean-Luc Reichmann incarne à nouveau ce flic au coeur tendre, dans la onzième saison de cette série diffusée sur TF1. La saison de trop ?

Les nouvelles aventures de Léo Matteï depuis Marseille sont donc diffusées depuis ce jeudi 15 février, sur TF1. La brigade des mineurs est de retour dans la cité phocéenne avec trois nouvelles enquêtes, en ce début 2024. Toujours aussi dévoué à son travail et aux enfants, Léo Matteï va devoir faire de son mieux pour résoudre ces affaire tout en retrouvant, en parallèle, sa fille Éloïse. Désormais adulte, la jeune femme a retrouvé la trace de sa grand-mère et espère bien que son père appréciera la nouvelle à sa juste valeur… ce qui est loin d’être gagné.

© JP Baltel - Big Band / TF1

© JP Baltel – Big Band / TF1

Jean-Luc Reichmann en fait des tonnes et surjoue, comme s’il était dans son jeu sur TF1, malgré quelques scènes plutôt réalistes, voire attendrissantes, même s’il n’est pas du tout crédible en policier. Lola Dubini reste toujours plus crédible en chanteuse ou en YouTubeuse qu’en comédienne. Heureusement, Story Bugsy, Théo Fernandez et surtout Brigitte Fossey rehaussent le niveau de jeu et donnent un certain rythme à la série.

© JP Baltel - Big Band / TF1

© JP Baltel – Big Band / TF1

Les intrigues, plutôt classiques, et la mise en scène mollassonne, tentent vainement d’être sauvées par une pluie de guests. On se croirait dans un épisode de Columbo ou dans Au-delà du réel, mais sans la qualité des intrigues et de la mise en scène. Certains des guests ont une bonne expérience de jeu et sont globalement crédibles en tant que comédiens, comme Jean-Baptiste Maunier, Ingrid Chauvin ou encore Marie-Christine Adam et Arnaud Gidoin. Et puis il y en a d’autres, tels que Baptiste Giabiconi, dont le succès et les prestations dans des fictions restent à ce jour inexpliqués.

La série a su trouver son public mais tenir 11 saisons, sur des bases aussi fragiles, alors que tant d’autres pépites plus abouties peinent à rebondir, laisse perplexe…

Animateur ou comédien : il faudrait choisir !

Force est de constater que beaucoup d’animateurs, doués et reconnus dans leur métier, s’essaient au métier de comédien et ce n’est pas franchement une réussite : on pense notamment à Stéphane Bern, Valérie Damidot et Laurence Boccolini, sans oublier le catastrophique Stéphane Plaza. Et ce n’est pas Jean-Luc Reichmann qui inverse la tendance, malgré la longévité de la série dans laquelle il joue. N’est pas Virgiine Efira qui veut… Il faut dire que Léo Matteï, brigade des mineurs, reste un avant tout un programme familial, et fonctionne sans nul doute auprès d’un public âgé ou familial, peu exigeant sur la qualité des intrigues et le niveau de jeu des comédiens.

L’un des gros problèmes des chaînes consiste à employer, jusqu’à saturation, leurs animateurs phares, sur de nombreuses séries et émissions ; certaines d’entre elles auraient mieux fait de rester à l’état de projets. Ce n’est jamais bon, car le public finit immanquablement par se lasser, et c’est dommage. Animateur est un métier. Comédien, un autre.

Bref, si vous voulez regarder une série familiale très convenue, sans prise de tête et au jeu d’acteur digne d’une sitcom AB, vous pouvez regarder la saison 11 de Léo Mattéï, brigade des mineurs, sur TF1, à raison de trois soirées, depuis ce jeudi 15 février, dès 21 h 10, et évidemment sur TF1+, la nouvelle plateforme de streaming et de replays du groupe TF1, qui existe depuis quelques semaines désormais.

Comptez-vous regarder cette nouvelle saison ? Dites-le nous dans les commentaires.

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.