22 avril 2024

On regarde quoi à la TV, du 9 au 15 octobre 2023 ?

0 0
Read Time:5 Minute, 42 Second

L’été indien continue tandis que la programmation télévisuelle, quant à elle, peine à prendre son envol. Heureusement que Canal+ continue de proposer des oeuvres innovantes et intéressantes, sauvant ainsi la semaine de nombreux téléspectateurs. Petite sélection.

Lundi 9 octobre

Roxane s’inquiète de ne pas recevoir de nouvelles de Rudy, tandis que Bilal est contraint de livrer des informations à la police afin d’échapper à une inculpation.

© Denis Manin – Sortilèges Productions / Canal+

La série 66-5 continue d’être rythmée, plutôt bien écrite et globalement efficace, en plus d’être portée par une grandiose Alice Isaaz et une Victoria Grosbois discrète mais toujours parfaite.

Canal+ – 21h10

Mardi 10 octobre

En 1897, à Albuquerque, Max Borlund, chasseur de primes, se rend en prison pour rencontrer Joe Cribbens, un détenu qu’il connaît bien et qui doit prochainement finir de purger sa peine. Peu après, Max est engagé par un homme d’affaires dont la femme aurait été enlevée par un soldat noir.

© 2022 2326352 Alberta Ltd. All Rights Reserved.

Dead for a Dollar, dont les premières images avaient été présentées en avant-première par Walter Hill lui-même lors de Reims Polar 2022, n’a pas eu les honneurs d’une grande visibilité avant sa diffusion à la TV. Il faut dire que le genre western n’est plus guère apprécié ces derniers temps et que les premières images donnaient l’impression d’un film d’un autre temps. Pourtant, Dead for a Dollar se révèle très intéressant et montre que Walter Hill reste un réalisateur très doué. La distribution est quasiment parfaite, du toujours efficace Christoph Waltz au taciturne Willem Dafoe, en passant par le débutant prometteur Brandon Scott. Le film possède un rythme inégal, mais les dialogues et les décors compensent les quelques faiblesses de Dead for a Dollar. Le western est vraiment un genre cinématographique qu’il conviendrait enfin de réhabiliter définitivement…

Canal+ Cinéma(s) – 21h09

Mercredi 11 octobre

La journaliste d’investigation April O’Neil enquête sur un savant au comportement très bizarre. Dans le même temps, Raphael, Donatello, Michelangelo et Leonardo profitent de leur temps libre pour se moquer ouvertement de Vernon, ce dernier essayant de tirer la couverture médiatique à lui. Mais une menace rôde, en la personne de Shredder

Un second opus encore plus déluré que le précédent. L’action, l’humour et l’émotion se succèdent sans que Ninja Turtles 2 ne tombe jamais dans la facilité, y compris scénaristique. La distribution est très crédible, qu’il s’agisse d’Alan Ritchman (Raphael), Stephen Amell (Casey Jones) ou Megan Fox (April O’Neil). L’un des meilleurs opus cinématographiques en chair et en carapace des Tortues Ninja, après le premier film de 1990 et celui de 2014.

CSTAR – 21h10

Faraz apprend, par un inconnu, que sa femme a été enlevée. De son côté, Tamar tente de renouer avec son amant, ce dernier devant lui présenter un contact permettant de lui faire quitter le pays.

© KAN Israeli Public Broadcasting, Donna and Shula Productions, Cineflix Rights

© KAN Israeli Public Broadcasting, Donna and Shula Productions, Cineflix Rights

Thriller géopolitique de haute volée, Téhéran continue à être l’une des meilleures séries proposées à la télévision en 2023. Un Homeland nouvelle génération, qui lorgne parfois vers 24 Heures chrono, la crédibilité en plus.

Canal+ – 21h09

Vendredi 13 octobre

Edgin, un barde, et sa complice barbare Holga, pourrissent en prison. Trahi par l’un de ses complices, le barde tente de récupérer sa fille kidnappée et de faire revenir sa douce bien-aimée à la vie grâce à l’amulette de renaissance. Pour cela, il se met en quête de recrues pour l’aider…

© 2023 Paramount Pictures. Hasbro, Dungeons & Dragons and all related characters are trademarks of Hasbro
© 2023 Paramount Pictures. Hasbro, Dungeons & Dragons and all related characters are trademarks of Hasbro

Meilleure adaptation cinématographique de l’un des plus célèbres jeux de rôle sortis au siècle dernier, Donjons & Dragons : l’honneur des voleurs s’en sort admirablement bien, après le désastre des précédents opus initiés dans les années 2000. On est séduit devant les aventures aussi rocambolesques qu’épiques de cette bande de joyeux lurons bien décidés à regagner leur liberté et leur honneur au péril de leur vie. Chris Pine, habituellement très mauvais dans la plupart de ses prestations, est ici totalement à son aise dans son rôle de brigand au grand coeur. Il ressemble beaucoup au Jack Sparrow de Johnny Depp, à ce propos… Un côté déluré mais sympathique qui n’est pas pour déplaire ! Hugh Grant surjoue juste ce qu’il faut, tout en se révélant parfait en traître égocentrique. Michelle Rodriguez est parfaite, et René Jean-Page, de son côté, assure totalement dans un rôle pas forcément évident. L’humour n’est pas en reste, et la scène du cimetière est hilarante. Une adaptation réussie, qui plaira aussi bien aux amateurs de jeux de rôle qu’aux néophytes, tant l’univers est rendu accessible par son scénario malin et sa mise en scène crédible.

Canal+ – 21h11

Samedi 14 octobre

Graham McVeigh souhaite que son élevage de pur-sang devienne le meilleur dans la région. Mais son frère cadet, joueur invétéré, lui complique la vie à cause de ses dettes de jeu. Graham décide de se débarrasser de son frère devenu gênant en faisant porter le chapeau à un mafieux local…

Le lieutenant Columbo enquête dans un domaine qui lui est peu familier, et son suspect du soir se révèle particulièrement retors. Il est intéressant de constater les difficultés rencontrées par Columbo tout au long de l’épisode, et le duel entre le policier et son adversaire (incarné par George Wendt) est plaisant à regarder. Qui plus est, Columbo est malade au début de son enquête, ce qui ne lui facilite pas les choses. Enfin, la distribution est composée de valeurs sûres du petit écran, de Jeff Yagher (V) à Jay Avocone (Stargate SG-1, 24 Heures chrono) qui ajoutent du sel à l’intrigue de ce très bon cru.

TMC – 21h10

Dimanche 15 octobre

Après avoir fermé son agence d’alibis « romantiques » par amour pour Flo, Greg fait tout pour lui plaire jour à après jour. Malgré cela, Flo s’ennuie. Greg la demande en mariage. Cela pousse alors ses futurs beaux-parents à connaître les parents de leur gendre avant le mariage. Coincé, Greg est contraint de relancer son agence d’alibis pour se trouver de nouveaux parents, plus présentables que les véritables. Les ennuis ne font que commencer.

Philippe Lacheau, Didier Bourdon

Le premier opus allait déjà très loin dans l’humour et les situations absurdes. Alibi.com 2 va encore plus loin dans l’excès, le potache et l’absurde, mais sans jamais verser dans la surenchère ni dans la médiocrité. Toute la distribution s’en donne à coeur joie et les dialogues sont qualitativement proches de ceux d’une comédie de Francis Veber ou de Gérard Oury. La Bande à Fifi est très drôle et vampirise l’écran du début jusqu’à la fin. Souhaitons juste que Julien Arruti puisse très bientôt pouvoir bénéficier du rôle principal d’une prochaine comédie de la Bande à Fifi, tant il le mérite !

Canal+ – 21h09

Et vous, qu’avez-vous prévu de regarder cette semaine ? Dites-le nous dans les commentaires.

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.