Avec : Philippe Lacheau, Didier Bourdon, Julien Arruti, Pamela Anderson, Tarek Boudali, Élodie Fontan…

Adapter un manga culte au cinéma n’est pas chose aisée, surtout quand ce manga a connu une adaptation en série animée de très haute qualité. Vous vous souvenez de ce détective pervers, qui se prenait coup de massue sur coup de massue, quand vous regardiez le Club Do’(rothée) ? Nous, oui !

 

Du coup, lorsque Philippe Lacheau a confié qu’il s’emparait du projet, les critiques ont été assez nombreuses et ce, malgré son excellente réputation de showman et de bon réalisateur de comédies. Il faut dire qu’il existe tellement de mauvaises adaptations de livres ou de séries… il y avait de quoi douter !

En octobre dernier, au Comic-Con, Philippe Lacheau était venu présenter une bande-annonce et quelques images de son film, en belle compagnie, à savoir celle du créateur du manga, Tsukasa Hōjō. Ce dernier venait de voir une version non définitive du film et avait reconnu être confiant et content du travail effectué par la Bande à Fifi. Certains, comme notre rédacteur en chef, avaient alors repris espoir en la qualité du projet.

L'équipe du film avec Dorothée en cameo sur l'écran, au Comics-Con 2018 © La Caverne du Sériephile - 2018
L’équipe du film avec Dorothée en cameo sur l’écran, au Comics-Con 2018 © La Caverne du Sériephile – 2018

Les spectateurs avaient été très nombreux à poser des questions et Philippe Lacheau y avait alors répondu avec le talent et l’humour qu’on lui connaît.

Un duo explosif et une massue © La Caverne du Sériephile - 2018
Un duo explosif et une massue © La Caverne du Sériephile – 2018

Philippe Lacheau a connu un immense succès dès son premier film, Babysitting. Bien avant cela, il a connu une certaine notoriété dans le Grand Journal avec toute sa team. Puis Babysitting 2 et Alibi.com, entre autres, ont confirmé le talent et l’appétence de Philippe Lacheau pour la comédie française bien écrite et réellement drôle. Dans Alibi.com, Didier Bourdon, ex-membre des Inconnus, avait un rôle assez important dans l’intrigue. Il tient à nouveau un rôle plus que capital dans Nicky Larson et le Parfum de Cupidon.

 

Comme beaucoup de gens de son âge, Philippe Lacheau fait partie de la génération Club Do’, biberonnée à Goldorak, Capitaine Flam, Candy et Nicky Larson, pour ne citer qu’eux. Du coup, il voulait rendre hommage à la série animée et au manga, en respectant au maximum l’ambiance, les personnages et l’humour, tout en minimisant le côté pervers du personnage, puisque son film se veut familial. Les gimmicks-références aux oeuvres des 80’s et les cameos de guests sont nombreux et bien dosés : suspense et humour sont bel et bien présents ! Enfin, on félicitera Julien Arruti, qui trouve ici un personnage avec une belle profondeur, ce qui lui permet de donner du corps à son jeu. Le seul point noir ? Le personnage de Tarek Boudali, un peu sous-exploité selon nous.

L’une des bandes-annonces du film

 

Notre présentation de l’AVP rémoise

 

Si vous voulez passer une très bonne soirée (ou après-midi) ciné, foncez voir cette comédie vraiment drôle !

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon, une agréable odeur de succès au box-office !

N.V

 

Remerciements spéciaux :

Caroline et Gilles du Gaumont Parc Millésime,

Simon pour son montage.