Et d'ici là… surveillez vos écrans !

Great White : n’est pas Spielberg qui veut ! (1.75/5)

4 min read
© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.

© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.

Une escapade touristique – ayant également pour but de rendre hommage au grand-père de l’une des touristes – tourne au drame lorsqu’un petit groupe de 5 personnes se retrouve coincé sur un bateau pneumatique après avoir subi l’attaque d’un grand requin blanc. Frissons garantis ?

Note : 1.75/5

Les requins au ciné

A priori, le synopsis de ce petit film horrifique venant d’Australie avait tout pour faire frissonner, d’autant que les tentatives de films avec des requins sont nombreuses ces dernières années, mais souvent très foireuses.

La plupart desdits films comportent le terme « shark » dans leur film et sont globalement des navets sans crédibilité ni un quelconque intérêt. D’ailleurs, peu sont connus en France, à l’exception notable de Sharknado.

Quant aux autres films de requins surfant sur la vague des Dents de la mer (film culte de Steven Spielberg), on peut Instinct de survie, avec Blake Lively, qui faisait frissonner mais pas assez. 47 Meters Down (aussi appelé Instinct de survie au Québec) était nettement meilleur. En Eaux troubles, avec Jason Statham, était carrément une hérésie qui n’aurait jamais dû voir le jour.

Mais on restait bien loin, au final, de la qualité de The Reef ou de celle de Peur Bleue. De fait, Great White était très attendu !

Extrait

Great White boit la tasse

Le film est réalisé par Martin Wilson, qui n’avait plus rien fait côté fiction depuis 2004. Côté cast, il peut compter sur 5 jeunes acteurs « physiquement bankables », parmi lesquels Katrina Bowden (30 Rock, American Pie 4, Dirty John) et Aaron Jakubenko (Spartacus : le sang des gladiateurs). Au détriment sans doute du scénario qui, lui, reste ultra-classique et attendu.

En réalité, dans Great White, il faut signaler que les décors, la lumière, et la mer sont à leur avantage et ils rendent parfaitement bien, y compris sur le DVD test reçu par nos soins. Pour le reste…

Les 5 personnages sont des stéréotypes américains dans toute leur splendeur alors que, le film était australien, il y avait matière à faire différemment sans nous imposer les classiques du genre comme le tyrannique, la fille enceinte ou encore le beau gosse prêt à se battre avec un requin alors qu’il n’a aucune chance…

© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.

Sans trop vous spoiler, il est correct d’affirmer que le personnage le plus sympathique n’a malheureusement que très peu de dialogues et très peu de présence à l’écran… L’ordre général des morts est une évidence pour qui connaît un peu les films d’horreur. Certaines situations sont aberrantes, comme le coup de la rame, mais aussi la touriste capable d’un record d’apnée que ne renierait pas le champion Arnaud Jérald. Notons aussi la capacité d’un des personnages à ne pas réussir à viser juste à courte distance tandis qu’un autre parvient à toucher le squale à bonne distance…

Les requins sont globalement crédibles dans leur comportement et visuellement, leurs apparitions sont plutôt réussies, sauf la déjà nanardesque attaque de l’hydravion ! On se croirait revenu aux débuts du cinéma côté effets spéciaux pour cette séquence précise.

© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.

En réalité, entre les requins et les personnages, les plus crédibles et les plus intéressants ne sont pas forcément les proies dotées de la parole…

Au vu du résultat final, on se dit que Martin Wilson aurait dû s’abstenir de revenir…

Où voir le film ?

SI vous voulez vous faire votre avis, vous avez plusieurs possibilités pour voir Great White.

Le film est disponible en VOD & achat digital depuis le 3 juin dernier. DVD et Blu-ray, quant à eux, le sont depuis le 9 juin.

Le DVD est dispo à 14.99 € et le Blu-ray à 19.99 €. Il est à noter que les 2 supports bénéficient du sous-titrage pour sourds & malentendants. Cette initiative est suffisamment rare pour être signalée.

DVD

© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.
© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.

Caractéristiques techniques

Format image : 2.39, 16/9 compatible 4/3

Format son : anglais DTS 5.1 & Dolby Digital 5.1, française Dolby Digital 5.1

Sous-titres : français, français pour sourds & malentendants

Durée : 1h28

Blu-ray

© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.
© 2020 GREAT WHITE HOLDINGS PTY LTD. Tous droits réservés.

Caractéristiques techniques

Format image : 2.39 (1080, 24p)

Format son : anglais & français DTS-HD Master Audio 5.1

Sous-titres : français, français pour sourds & malentendants

Durée : 1h28

Nous n’avons pas testé le blu-ray, mais le DVD, reçu il y a quelques jours par l’éditeur Wild Side.

L’image est belle, sauf dans la première (et interminable) scène de nuit, tandis que le son fait la part belle aux attaques sournoises et aux bruits plutôt flippants.

Bref, une édition qui possède de solides arguments techniques, mais le film ne suit pas…

Merci à Wild Side, et en particulier à Benjamin

N.V

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.