Divorce Club : le retour réussi du Morning King de la comédie (4/5)

Divorce Club : le retour réussi du Morning King de la comédie (4/5)

Son nom est Youn. Michaël Youn. Il revient (enfin !) à la réalisation avec un nouveau film, Divorce Club, comédie encore mieux écrite et plus drôle que les précédentes. Tout en sachant que Vive la France était déjà un sacré bijou de drôlerie…

Michaël Youn, de « Trublion du PAF » à réalisateur à la « Blake Edwards » !

Après avoir réveillé la France entière pendant les glorieuses années du Morning Live sur M6, au début des années 2000, Michae Youn s’est ensuite fait plus discret à la télévision. Il a néanmoins trusté de plus en plus les plateaux de tournage, en tant que comédien au cinéma (Iznogoud, Lucky Luke, Carbone), alternant bons films et navets. Puis il a enfilé la casquette de réalisateur (Fatal, Vive la France), avec un succès relatif. Même s’il n’avait plus d’émission télévisuelle à présenter, on a pu le voir dans diverses séries telles que Taxi Brooklyn, Caméra Café ou, plus récemment, les Bracelets rouges.

En mars 2020, il a donc présenté son nouveau film, intitulé Divorce Club.

Michaël Youn & François-Xavier Demaison au Gaumont Reims-Thillois
© La Caverne du Sériephile – 2020

Le film de Michaël Youn devait sortir fin mars 2020, avant le désormais tristement célèbre Covid-19 ne lui coupe finalement l’herbe sous le pied, à notre grand regret. Gageons que, lors de sa sortie plus tard cette année, ce film soit très largement vu lors de sa diffusion, en véritable antidote à la morosité ambiante qu’il se révèle être ! L’humour et « l’ambiance » dans la maison, absurdes, font penser à la Party, la jouissive comédie des 60’s de Blake Edwards avec le regretté Peter Sellers.

La bande-annonce

Divorce Club (bande-annonce © SND)

Et si, par hasard, vous doutiez de l’objectivité de cette critique, sachez que Divorce Club a reçu, en janvier dernier, deux prestigieux prix au Festival de la comédie de l’Alpe d’Huez. Un bien tardif début de consécration largement méritée pour Michaël Youn…

Affiche officielle © Festival de l’Alpe d’Huez 2020

Divorcés accueillent divorcés déprimés dans grande maison

Divorce Club, c’est l’histoire de Ben (incarné par Arnaud Ducret) à qui tout sourit, jusqu’à ce qu’il découvre que sa femme le trompe. En un instant, son bonheur vole en éclats ! Dépité, il quitte le domicile conjugal et se retrouve à la rue. Heureusement (ou pas…), il croise le chemin d’un ami d’enfance (incarné par François-Xavier Demaison), qui va lui proposer une colocation dans sa grande et superbe demeure.

François-Xavier Demaison répond au public du cinéma Gaumont Reims-Thillois
© La Caverne du Sériephile – 2020

Rapidement, les deux hommes décident d’héberger d’autres déçus de l’Amour… Entre orgies et désillusions, la vie de ce duo atypique va connaître de nombreuses péripéties ! Et ce, pour notre plus grand bonheur…

Le pitch, assez original sur le papier, sonne encore plus juste à l’écran, tant l’alchimie entre les deux héros est chouette. Le casting, des premiers rôles aux seconds couteaux, est équilibré et on sent que Michaël Youn prend soin de ses comédiens. Arnaud Ducret, déjà génial dans l’Embarras du choix (face à Jamie Bamber (Strike Back, Battlestar Galactica), pour conquérir le coeur d’Alexandra Lamy), est parfait en divorcé loser et gaffeur. François-Xavier Demaison, monstre sacré du cinéma, est quant à lui parfait dans ce rôle d’ami près de ses sous et pas si gentil de ça. Et il porte vraiment bien le bonnet…

Le cercle des amis présents

Bien évidemment, on retrouve également certains comédiens proches du réalisateur – époque Morning Live – tels que Vincent Desagnat. Certains YouTubeurs ou comédiens en plein essor sont aussi de la partie, comme Mcfly & Carlito et Charlotte Gabris. Enfin, Michaël Youn s’est entouré de piliers talentueux tels qu’Audrey Fleurot et Youssef Hajdi. Tout ce petit monde donne une belle dynamique à l’ensemble. Et, si vous êtes attentifs, vous pourriez sûrement reconnaître Seven, la fille de Michaël Youn, qui fait un petit cameo lors d’une scène d’intérieur.

Rions, rions !

Certaines personnes n’aimaient probablement pas le Morning Live, à l’époque. Ils n’ont peut-être pas aimé non plus les 11 Commandements ou Fatal, dans lesquels Michaël Youn confirmait pourtant son immense talent comique. De fait, ils pourraient légitimement être un peu « frileux » quant à l’humour de Divorce Club ! Qu’ils se rassurent : l’humour trash est très peu présent dans le film et ce sont avant tout les bons mots qui sont mis en avant dans cette chouette comédie. Il y a bien quelques situations un peu limite, notamment avec un comédien « un poil dénudé », mais rien de véritablement choquant ni gênant, à moins d’avoir un esprit vraiment très étriqué… La réalisation, quant à elle, souffre de quelques longueurs, mais rien de bien grave, car cela est largement compensé par l’entrain des comédiens et la qualité des dialogues

Michaël Youn et François-Xavier Demaison étaient au Gaumont Parc Millésime de Reims-Thillois, il y a quelques semaines, pour présenter leur film. Leur interview est à retrouver ci-dessous, sur notre chaîne YouTube.

P.S : interview et montage ont eu lieu avant le début du confinement, donc la date de sortie n’est plus d’actualité. Merci d’en tenir compte.

Bon visionnage du film !

N.V

Rédaction

Related Posts

Chronique du 29.06.20 (South Park, Scrubs, Engrenages, The Boys, Notre-Dame de Paris, Un Château pour Hollywood)

Chronique du 29.06.20 (South Park, Scrubs, Engrenages, The Boys, Notre-Dame de Paris, Un Château pour Hollywood)

Pitchseries : le 10 mai 2020 vu par les internautes

Pitchseries : le 10 mai 2020 vu par les internautes

Chronique du 01.06.20 (Planning de juin d’Amazon Prime Video, Netflix et sorties DVD/Blu-ray)

Chronique du 01.06.20 (Planning de juin d’Amazon Prime Video, Netflix et sorties DVD/Blu-ray)

Chronique du 25.05.20 (Snowpiercer, Upload, Hollywood, le docu Lost de Smallthings)

Chronique du 25.05.20 (Snowpiercer, Upload, Hollywood, le docu Lost de Smallthings)

No Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu

Catherine Marchal se livre à coeur ouvert (EXCLU)

Articles récents

Mentions légales