Diffusion : TF1, dès 20h40, sur France 2.

Saison : 1.

Avec : Fred Bianconi, Mélanie Maudran et Valérie Kaprisky.

Ce soir, la nouvelle série quotidienne de France 2 débarque, clouant par là-même au pilori Parents, mode d’emploi. En effet, la série est remplacée par Un si grand soleil, nouvelle série policière sur laquelle France Télévisions mise tout ou presque.

La trame est archi-connue : une femme revient dans sa ville natale, des années après, et connaît un drame. On dirait du Mary Higgins Clark, n’est-ce pas ? Ici, l’héroïne, prénommée Claire, revient donc à Montpellier retrouver ses parents et leur présenter Théo, son fils ado. Pour elle qui a quitté la ville il y a 17 ans, le retour aux sources va s’annoncer plus compliqué que prévu, entre la méfiance d’une partie de son entourage et l’accusation de meurtre qui lui tombe bien vite sur la tête. En effet, François, l’un de ses amis d’enfance, est assassiné et la police croit fermement à la culpabilité de Claire.

Présentée ainsi, cette intrigue fait penser à Dolmen bien sûr, mais aussi aux nombreux téléfilms proposés à la fin des années 90 par M6 dans le cadre de sa (plutôt réussie) collection Vertiges.

Parce que la série veut se la jouer accessible et familiale, Un si grand soleil promet de parfaitement équilibrer les différents thèmes évoqués dans la série, comme l’amitié et le deuil, tout en alternant les scènes de comédie et celles plus sombres. C’est, du moins, ce qui est promis par Takis Candilis (directeur des programmes de France Télévisions) sur le papier. Un pari audacieux, pour un groupe qui espère ainsi contrecarrer Demain nous appartient. Mais finalement, plus que pour l’intrigue, c’est probablement pour Montpellier que nous devrions tous découvrir la série, tant la ville est ici sublimée et qu’elle est par ailleurs bien peu mise en avant dans d’autres productions, qu’elles soient télévisuelles ou cinématographiques.

Nous verrons bien ce qu’il advient de cette nouveauté, cependant 235 épisodes d’une vingtaine de minutes ont déjà été commandés par la chaîne, ce qui promet d’occuper nos longues soirées d’hiver… Et à raison de 100.000 euros par épisode, ça fait quand même un beau budget total !

 

N.V