18 juin 2024
© Netflix

Toi chez moi et vice versa, la romcom à distance qui fait du bien

0 0
Read Time:3 Minute, 53 Second

La plateforme SVOD Netflix a mis le paquet sur le marketing autour de sa nouvelle comédie romantique, sortie tout juste pour le 14 février, jour de la Saint-Valentin. Toi chez moi et vice versa, avec Ashton Kutcher et Reese Witherspoon est assurément une comédie assez alléchante pour les romantiques comme pour les autres téléspectateurs, d’ailleurs. On fait le point.

Note : 7.5/10

Ashton Kutcher, Reese Witherspoon. En choisissant ce duo pour son film, Aline Brosh McKenna savait que cela ne pouvait que fonctionner. Rompue aux comédies romantiques en tant que réalisatrice (Crazy Ex-Girlfriend, Arranged) et scénariste (le Diable s’habille en Prada, Un de trop), Aline Brosh McKenna a donc bien choisi car, dans Toi chez moi et vice versa, l’alchimie est visible entre les deux acteurs.

Ashton Kutcher, l’acteur le plus romantique des années 90 et 2000, a montré de solides prestations dans les très réussis Black/White, Sept Ans de séduction, Jackpot et Mon boss, sa fille et moi. Il a aussi tourné dans quelques autres films non romantiques ayant marqué le cinéma, le plus connu d’entre eux étant la pépite temporelle l’Effet papillon.

© Netflix

Reese Witherspoon, de son côté, a eu une carrière plus éclectique, entre thrillers sulfureux (Sexe Intentions), comédie temporelle (Pleasantville), comédie noire (l’Arriviste), avant d’obtenir une notoriété fulgurante avec la comédie la Revanche d’une blonde puis avec sa suite nettement moins percutante la Blonde contre-attaque.

Coucher ensemble et rester amis pendant 20 ans

Debbie, une mère de famille sans cesse stressée malgré une routine bien organisée dans sa maison de Los Angeles, vient de reprendre des études et dont prochainement passer un examen. Peter est un entrepreneur avisé, riche mais profondément seul, et qui vit dans un somptueux appartement en plein coeur de New York tout en cumulant les conquêtes.

Bande-annonce

© Netflix

Il y a vingt ans, ces deux-là ont donc couché ensemble un soir, avant que Peter ne se décide à prendre la poudre d’escampette au petit matin. Mais, contrairement à bon nombre de comédies romantiques dans lesquelles les protagonistes cesseraient alors tout contact pendant des années voire pour toujours, ce n’est pas le cas de Debbie et Peter, qui sont restés bons amis. Les meilleurs bons amis au monde, en réalité, puisqu’ils communiquent tous les jours, et se confient sur toute leur vie, du moins en apparence. Un jour, Debbie doit se rendre New York pour passer son examen, mais elle ne peut pas laisser son jeune fils allergique tout seul dans leur maison. Peter propose de se rendre sur place… pendant qu’il prête son appartement à son amie.

Aimer et rire, pourquoi choisir ?

Immanquablement, on pense à l’excellente comédie de Noël The Holiday, à la lecture du pitch. Mais, ici, une dimension amoureuse a été rajoutée. De même, comment ne pas penser à Vous avez un mess@ge et Nuits blanches à Seattle en ce qui concerne les relations à distance. Bref, Toi chez moi et vice versa prend le meilleur de ces comédies culte pour donner, au final, un scénario plutôt malin et des dialogues globalement réussis. Bien évidemment, la fin est attendue, comme dans toute bonne comédie romantique. La mise en scène, audacieuse au départ avec l’usage du split screen déjà utilisé dans Snake Eyes et Napoléon afin d’être démocratisé dans les années 2000 avec Timecode et surtout 24 heures chrono, redevient soudainement plus classique au tiers du métrage. C’est dommage.

Le charme du duo principal fonctionne à merveille : on a envie de croire à l’histoire inachevée d’il y a vingt ans qui revient peu à peu sur le devant de la scène pour ces deux personnages en pleine fleur de l’âge. Le reste de la distribution est globalement bon : quel bonheur de revoir le toujours très hilarant Steve Zahn, ainsi que la trop rare mais exceptionnelle Shiri Appleby, Zoe Chao est également une actrice à suivre. Jesse Williams joue bien son rôle d’amoureux transi et le jeune Wesley Kimmel se révèle assurément prometteur bien qu’au jeu un peu trop monocorde. L’énorme déception vient de Tig Notaro, actrice brouillonne clairement anachronique dans cette comédie et dont le visage semble figé.

Au final, Toi chez moi et vice versa est une comédie plutôt réussie, à la distribution attachante, aux situations cocasses et aux faux airs de comédies romantiques des années 90 et 2000. Et elle aurait d’ailleurs mérité une sortie au cinéma, pour se retrouver à rire… en famille ou entre amis !

Toi chez moi et vice versa est disponible sur Netflix depuis ce vendredi 10 février.

Comptez-vous regarder cette comédie romantique ? Dites-le nous dans les commentaires !

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.