19 juin 2024

On regarde quoi à la TV, du 6 au 12 février 2023 ?

0 0
Read Time:5 Minute, 50 Second

Nouvelle semaine, donc nouvelle sélection ! Et cette semaine encore, nous sommes plutôt gâtés par les chaînes…

Lundi 6 février

En 1931, dans l’Illinois, Michael Sullivan est un tueur professionnel travaillant pour le compte de Rooney, parrain de la pègre. Un jour, l’un de ses enfants assiste à un meurtre commis par Connor, le fils de Rooney. Voulant faire taire Sullivan, Connor massacre la quasi-totalité de la famille de ce dernier. Traqué, Sullivan n’a d’autre choix que de fuir provisoirement, mais il a une idée en tête : se venger…

© 20th Century Fox

Film hélas tombé dans l’oubli depuis une quinzaines d’années, les Sentiers de la Perdition est pourtant – et de très loin ! – le meilleur film de Sam Mendes, après American Beauty. Tout ou presque confine au sublime dans ce film. Le scénario aussi malin qu’efficace. La musique et l’ambiance, poisseuses à souhait. La distribution, aussi grandiose qu’hallucinante, de Tom Hanks à Paul Newman en passant par Jude Law, Ciarán Hines, Daniel Craig et Stanley Tucci. Sam Mendes faisait alors du vrai grand cinéma, sans artifice ni démesure.

Arte – 20h50

Mardi 7 février

Jack vient de se faire virer et Joy, de se faire larguer par son petit ami. Ils finissent par se rendre, avec leurs amis respectifs, à Las Vegas, afin d’oublier ces déconvenues. Là-bas, ils font connaissance et terminent ensemble la soirée. Au petit matin, ils sont mariés alors qu’ils se connaissent à peine. Au moment d’annuler leur mariage, Joy remporte plusieurs millions de dollars à une machine à sous. Jack ne voit pas cela d’un bon oeil et revendique sa part de l’argent… Tous les coups (fourrés !) sont désormais permis entre les deux jeunes mariés !

Comédie rafraîchissante portée les deux acteurs de romcom les plus sympathiques de l’époque, à savoir Ashton Kutcher et Cameron Diaz, Jackpot n’a aucun autre objectif que de divertir. Et cette comédie y arrive sans peine, même si Jason Sudeikis et Lake Belle en font trop. Le scénario, hyper-convenu, est sauvé par quelques blagues bien senties et par le rythme toujours trépidant de la mise en scène.

TFX – 21h05

Mercredi 8 février

Mika est un escroc à la petite semaine qui, pour éviter d’être tué par les hommes de main d’un criminel d’envergure, s’arrange pour finir en prison afin d’y être en sécurité; Là, il fait connaissance avec Poutine, un spécialiste des explosifs. Ce dernier va alors protéger le jeune escroc. Une fois sorti de prison, Mika a refait sa vie, mais son passé le rattrape, tout comme Poutine, bien décidé à revenir dans la vie de celui qu’il considère désormais comme son meilleur ami…

© SND

Pure comédie, Inséparables vaut surtout pour son formidable duo de comédiens. Alban Ivanov est parfait dans son rôle de boulet collant et Ahmed Sylla prouve qu’il est parfaitement à l’aise dans son rôle de candide un brin maladroit ressemblant furieusement à Pierre Richard, époque le Distrait. Une jolie comédie buddy movie, assez prévisible mais drôle.

W9 – 21h05

Jeudi 9 février

Christian Bodin va se marier avec Claudine, grosse caisse de la fanfare du village et cantinière de l’école. Maria, sa mère, âgée de 87 ans, ne voit guère cela d’un bon ciel. Dans le même temps, un inspecteur hygiène et sécurité vient contrôler la ferme des Bodin.

Personnages ayant connu une belle carrière sur scène, les Bodin sont passés devant les caméras de télévision pour trois films, le Mariage des Bodin’s étant le premier. L’humour n’a pas vieilli et les (bonnes) blagues fusent. Le duo de comédiens, Vincent Dubois et Jean-Christian Fraiscinet, s’en donne à coeur joie. Une parfaite alchimie qui donne du baume au coeur. Une jolie comédie, à voir en famille…

C8 – 21h20

Vendredi 10 février

Deux alpinistes autrichiens faisant partie d’une expédition nazie sont capturés par les Britanniques lorsqu’ils tentent de gravir l’Himalaya. Parvenus à s’enfuir, ils finissent par rejoindre Lhassa, au Tibet. L’un d’eux se lie alors d’amitié avec le 14e Dalaï-Lama.

© Sony Pictures

Film de Jean-Jacques Annaud massacré par la critique et boudé par le public, Sept ans au Tibet a permis au grand public de découvrir une facette moins commerciale de Brad Pitt, alors en pleine gloire. Tiré de la véritable autobiographie de l’alpiniste Heinrich Harrer, le film a contraint ce dernier à faire amende honorable quant à son passif nazi, à la fin de sa vie. Le film, un brin contemplatif, est moins bien réalisé que la Guerre du feu, Stalingrad ou Or noir, autres grands films du réalisateur, mais se laisse voir pour les magnifiques décors et la relation « fraternelle » entre ce Tibétain et cet Autrichien qui n’auraient jamais eu le moindre contact dans une vie « normale », exempte de conflit mondial de cette envergure.

France 5 – 21h00

Samedi 11 février

Lorsque le patron d’un cabaret est retrouvé mort, Columbo soupçonne bien vite Santini, le magicien star dudit cabaret. Or Santini bénéficie d’un alibi à toute épreuve : il était enfermé dans une malle immergée à l’heure à laquelle le meurtre a été commis ! Mais tout n’est qu’illusion, dans le milieu de la magie, comme l’annonce si bien le titre de l’épisode de ce soir de la série Columbo

L’inspecteur Columbo, relativement perplexe au début de l’épisode, peine à prouver la culpabilité de cet assassin aussi mystérieux que retors. Le scénario recèle de belles surprises et le face-à-face entre les deux acteurs Peter Falk et Jack Cassidy est l’un des plus jouissifs de la série.

TMC – 21h05

Dimanche 12 février

Dans un futur proche, la Fédération se lance dans une guerre sans merci avec des arachnides géants originaires de la planète Klendathu. Des étudiants, dont le jeune Rico et sa consoeur Carmen, sont confrontés à la destruction de la ville de Buenos Aires, ce qui les pousse à intégrer l’armée afin de repousser l’envahisseur.

© Sony Pictures

Novateur, à l’époque, dans son traitement comme dans ses effets spéciaux, Starship Troopers n’a pas pris une ride et il reste particulièrement efficace, même face à de la concurrence plus récente. Adaptation réussie du livre Étoiles, garde à vous ! de Robert A. Heinlein, Starship Troopers doit beaucoup à son réalisateur très inspiré Paul Verhoeven, qui en a fait une ode à la démocratie et une barrière au fascisme. La distribution, plutôt méconnue à l’époque à l’exception notable de Michael Ironside (V), apporte une fraîcheur bienvenue et ses membres ont pratiquement tous trouvé un second souffle à la télévision, que ce soit Casper Van Dien (Monk, All American), Dina Meyer (les Experts, Monk, Code Black), Dean Norris (Breaking Bad, le Caméléon, 24 heures chrono) et bien sûr Neil Patrick Harris (Homicide, Boomtown, Numbers, How I Met Your Mother). Le film reste un classique de science-fiction d’action, plus de 25 ans après sa sortie au cinéma.

Arte – 20h55

Avez-vous prévu de regarder l’un de ces programmes ? Dites-le nous dans les commentaires !

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.