18 juin 2024

On regarde quoi à la TV, du 16 au 22 janvier 2023 ?

0 0
Read Time:6 Minute, 22 Second

Une nouvelle semaine arrive, entre films forts, fin de (très bonne) série et apparition d’une ancienne gloire du 7e Art dans un petit film de seconde zone. Petite sélection.

Lundi 16 janvier

Durant les années 70, le juge Pierre Michel arrive au service du grand banditisme pour essayer de contrer le trafic d’héroïne qui gangrène le secteur marseillais. Il va se retrouver opposé au parrain local, un mafieux nommé Gaëtan Zampa. Entre les deux hommes, la guerre ouverte est rapidement déclarée…

Pour son deuxième film après l’excellent – mais mésestimé – thriller numérique Aux yeux de tous, Cédric Jimenez s’intéressait au milieu de la French Connection, à savoir la plaque tournante du trafic d’héroïne ayant eu réellement lieu à Marseille et dans ses environs durant les années 70 et 80. Un thriller implacable, avec une distribution en or, de Jean Dujardin à Gilles Lellouche, Bernard Blancan, Mélanie Doutey, Céline Sallette, Féodor Atkin ou encore Cyril Lecomte (vu la semaine dernière dans le Code) et Benoît Magimel. Le scénario et la mise en scène, impeccables et implacables, préfiguraient déjà les films suivants du réalisateur, et notamment Bac Nord et Novembre. Cédric Jimenez est un excellent cinéaste, aussi à l’aise dans les films purement frictionnels que dans les films basés sur une histoire vraie.

France 3 – 21h10

Mardi 17 janvier

Will, sa compagne Laura et leur Danny partent à la campagne, le temps d’un week-end. Espérant réserver les liens avec son fils, Will l’emmène se balader. Là, ils sont témoins d’une tentative de meurtre. En venant en aide à la victime, ils deviennent alors eux-mêmes une cible pendant qu’un commissaire de police enquête sur un braquage de banque ayant mal tourné…

Hayden Christensen, dont la carrière au cinéma n’a heureusement pas vraiment décollé après son rôle dans la Prélogie de l’univers Star Wars, montre encore une fois qu’il bénéficie d’un jeu d’acteur trop statique et pas du tout crédible. Le reste de la distribution est du même acabit, y compris l’ancienne gloire du cinéma d’action qu’est Bruce Willis, cantonné depuis une dizaines d’années à des rôles secondaires et des cameos eDTV (direct-to-video) et films de seconde zone. Le film repose malgré tout sur quelques bonnes idées. À regarder si vous n’avez rien d’autre ce soir-là.

NRJ12 – 21h10

Mercredi 18 janvier

Le Code, la série judiciaire de France 2, arrive – déjà – au terme de sa saison 2. Jeanne, chargée de défendre un médecin accusé du meurtre d’une jeune patiente, est confrontée à une véritable pointure de la police que l’avocate déteste. Dans le même temps, Élodie est agressée en se rendant au travail. Alors que, soutenue par Idriss, elle dépose plainte, elle constate que c’est Nadia qui défend l’accusé…

© Gilles Gustine/FTV/MAKING PROD

Là encore, la série, tournée à Reims, aborde des thèmes forts et actuels avec beaucoup de justesse. Le personnage de Jeanne prend de l’ampleur et ses réactions face au commissaire qu’elle déteste sont d’ores et déjà des moments mémorables de télévision. Idriss, hélas un peu en retrait dans cet épisode, apporte néanmoins beaucoup de soutien au personnage d’Élodie. Le Code se terminera en deuxième partie de soirée sur un cliffhanger assez prévisible mais néanmoins émouvant et fort, et annonciateur de beaux et grands moments dans une probable future saison 3 telle que voulue par Lionel Olenga. Souhaitons d’ailleurs que la série soit prochainement renouvelée…

France 2 – 21h10

Jeudi 19 janvier

Alex est un briseur de couples professionnel. Aidé de sa soeur et de son beau-frère, il use de tous les stratagèmes pour permettre à ses clients de rompre facilement et presque sans douleur. Un jour, il doit s’occuper de Juliette, une jeune femme financièrement à l’aise et parfaitement heureuse avec un Anglais. Au départ peu enclin à vouloir briser un tel couple, Alex s’y retrouve contraint…

Bande-annonce

© Universal Pictures France

L’Arnacoeur, du regretté Pascal Chaumeil, a permis à Romain Duris, François Damiens et Andrew Lincoln de montrer au grand public leur immense talent pour la comédie. Vanessa Paradis joue correctement, en particulier dans la scène de la danse nocturne. On notera la présence de plusieurs membres de la Bande à Fifi dans des petits rôles. Les dialogues sont plutôt savoureux et, si la mise en scène est relativement classique, on ne s’ennuie pa Sun instant. Le film, qui a bien vieilll, reste l’une des meilleures comédies des années 2010.

W9 – 21h05

Vendredi 20 janvier

Originaire du Maroc, Yassine loupe son examen d’architecture, ce qui le met dans une situation d’autant plus inconfortable que son visa n’est pas renouvelé. Pour ne pas avoir à quitter la France, il doit se marier avec Fred, son meilleur ami… Ce dernier, bien que surpris, accepte. Mais c’est sans compter sur Dussart, un agent de de l’immigration qui, soupçonnant un mariage blanc, se met sur leur dos. Les deux amis vont devoir faire preuve de beaucoup d’inventivité pour éviter cet agent un peu trop zélé.

Tarek Boudali, comédien de la Bande à Fifi, se montre ici particulièrement bon réalisateur et bon scénariste, en plus d’être efficace et drôle devant la caméra. On ne s’ennuie pas un instant devant la surprenante comédie Épouse-moi mon pote, qui est sans conteste le meilleur film du Fifiverse, juste après Alibi.com. C’est drôle, enlevé et la distribution est bien choisie : Philippe Lacheau, évidemment y est exceptionnel, tout comme Philippe Duquesne et Julien Arruti. Mention spéciale à Fatsah Bouyahmed, dont chaque apparition est un pur régal. Ce serait tellement génial qu’un jour, il retrouve le premier rôle d’une comédie, après le très réussi la Vache, tant il est drôle et qu’il respire la bonne humeur.

M6 – 21h10

Menacé de retraite anticipée, l’ex-pilote Pete « Maverick » Mitchell est chargé de former de jeunes recrues afin d’attaquer une base ennemie dans le cadre d’une mission jusque-là jugée suicidaire.

Bande-annonce

© Paramount Pictures

Plusieurs décennies après son premier grand succès, Tom Cruise retrouve le rôle qui lui a permis d’accéder au succès mondial. Il a vieilli, son personnage et les avions également, mais il n’a rien perdu de sa superbe et de son charisme. Le film, même s’il reprend parfois certains plans du premier opus à l’identique, innove sur de nombreux points, et les scènes aériennes sont de toute beauté. Un très grand film, et l’un des meilleurs de 2022. Un film déjà culte.

Canal+ – 21h05

Dimanche 22 janvier

Cecilia est une jeune femme qui vit avec Adrian, un riche ingénieur travaillant dans l’optique. En apparence bien sous tous rapports, il est en réalité un tyran violent. Un jour, Cecilia parvient à le droguer, à prendre la fuite et à se réfugier chez sa soeur. Quelque temps après, elle apprend qu’Adrian s’est donné la mort suite à cela. Comme soulagée suite à cette information, la jeune femme se met néanmoins rapidement à douter, lorsque de surprenants et terrifiants évènements la font passer pour folle auprès de son entourage…

Elisabeth Moss, découverte pour ma part en tant que fille de président dans The West Wing et ayant obtenu une véritable reconnaissance de la part du grand public dans The Handmaid’s Tale, confirme qu’elle est une actrice sur qui il faut compter et qui marquera le cinéma durant les prochaines années. Aldis Hodge (Leverage), Michael Drman et Oliver Jackson-Cohen complètent avec brio la distribution de ce thriller de SF haletant, crédible et rythmé. Leigh Whannell, scénariste et réalisateur, déjà l’origine de Saw, montre qu’il sait jouer avec nos nerfs sans pour autant en faire des tonnes.

TF1 – 21h10

Qu’avez-vous prévu de regarder cette semaine ? Dites-le nous dans les commentaires !

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.