18 juin 2024
© La Caverne du Sériephile

La Guerre des Lulus, adaptation réussie de la série de BD, enfin au ciné !

0 0
Read Time:4 Minute, 3 Second

Le réalisateur Yann Samuell, habitué aux films forts et marquants comme l’Âge de raison et Jeux d’enfants, mais également aux films familiaux comme la Guerre des boutons, est de retour derrière la caméra pour l‘adaptation cinématographique de la Guerre des Lulus, une série de BD scénarisée par Régis Hautière et croquée par Hardoc. On a rencontré le réalisateur, les auteurs et une partie des comédiens à Reims, dans le cadre d’un festival de BD, en septembre dernier, avant d’assister au visionnage du film en avant-première. On fait le point.

Note : 7.75/10

Avec : Ahmed Sylla, Isabelle Carré, Paloma Lebeaut, Loup Pinard, Léonard Fauquet…

Date de sortie : 18 janvier 2023

Lucien, Luigi, Ludwig et Lucas sont quatre orphelins vivant dans le pensionnat de l’abbaye de Valencourt, en Picardie, lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Bien vite, ceux que l’on surnomme les Lulus, sont séparés de leurs camarades. Pendant qu’ils tentent de se sauver, ils rencontrent une jeune fille nommée Luce. Ensemble, ils vont devoir affronter le « monde des adultes », au péril de leur vie… et c’est autre chose que de faire des bêtises en évitant les remontrances de l’abbé Turpin !

Bande-annonce

© Wild Bunch Distribution

Les adaptations de BD, relativement fréquentes dans le cinéma français, sont rarement réussies, que ce soit pour des personnages culte comme Astérix, Spirou ou Iznogoud, ou plus confidentiels tels que Ducobu et Largo Winch. Autant dire que chaque projet est attendu comme le Messie, la France étant, comme la Belgique, une véritable terre de création de BD. Et, en programmant en avant-première la Guerre des Lulus, l’équipe organisatrice du Festival Interplanétaire de BD de Reims savait donc pertinemment qu’elle allait frapper un grand coup, et faire plaisir à nombre de festivaliers…

Une BD qui fête ses 10 ans

La BD, créée en 2013 et éditée chez Casterman, a très vite rencontré le succès, tant critique que public. Sept tomes étaient jusque-là disponibles, selon le calendrier suivant : 5 à raison d’un par « année de guerre », puis deux d’un point de vue différent d’un des Lulus. Lors de la conférence de presse donnée dans le cadre du Festival Interplanétaire de BD de Reims (qui avait lieu du 22 au 24 septembre), les auteurs avaient annoncé la sortie d’un huitième tome, du point de vue de Luce. Il est effectivement sorti peu après, en octobre dernier.

Le sens du détail

Yann Samuell, ancien illustrateur, a toujours pris le parti de créer de véritables univers dans ses films. Chacune de ses films est une véritable histoire, et le scénario est très important aux yeux du réalisateur.

Yann Samuell lors de la conférence de presse du film – © La Caverne du Sériephile – 2022

Contrairement à nombre de ses confrères, Yann Samuell préfère filmer le plus authentiquement possible, sans abuser d’effets spéciaux numériques. Les décors sont naturels et nombre de bâtiments ont été construits spécifiquement pour le tournage. Yann Samuell montre qu’il est l’un des réalisateurs français actuels apportant particulièrement un énorme soin aux détails qui assoient la profondeur d’un film.

Côté distribution, Yann Samuell a engagé des comédiens aguerris pour incarner les adultes rencontrés par la bande des Lulus : de Didier Bourdon à François Damiens en passant par Isabelle Carré et Ahmed Sylla, tous sont crédibles et donnent du poids aux échanges qu’ont les enfants avec leurs personnages. Isabelle Carré, en particulier, est sans doute celle qui détient le rôle le plus difficile, mais son immense talent de comédienne lui permet d’assurer sans jamais faillir.

Pour incarner les Lulus, Yann Samuell s’est entouré de jeunes comédiens qui apportent une fraîcheur de jeu bienvenue et sont, il est vrai, très ressemblants à leur personnage. Léonard Fauquet, Loup Pinard, Paloma Lebeaut, Mathys Gros et Tom Castaing : retenez bien leurs noms, car ils devraient bientôt être à l’affiche d’autres films !

© La Caverne du Sériephile – 2022 & 2023

Le scénario est fidèle à la BD, même si Yann Samuell, en tant que scénariste débordant d’imagination, a donné un aspect plus cinématographique au matériau d’origine, évidemment. La mise en scène reste malgré tout un peu trop académique et le film ne parvient jamais à vraiment surprendre si l’on connaît la BD. Certaines scènes – et le destin funeste de plusieurs adultes ! – sont malgré tout particulièrement émouvantes, voire éprouvantes, même si la Guerre des Lulus reste bien évidemment avant tout un film familial plutôt qu’un film de guerre façon Tu ne tueras point ou Le vieux fusil.

Un film à voir et sans doute l’une des plus belles surprises françaises de ce début d’année 2023 au cinéma, à retrouver dès le 18 janvier en salles.

Comptez-vous aller voir ce film en salles ? Dites-le nous dans les commentaires !

N.V

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.