Et d'ici là… surveillez vos écrans !

Harcelés (sur Salto & bientôt sur M6) : souriez, vous êtes espionnés ! (3.75/5)

3 min read
© Aurélien Marquot /GMT PRODUCTIONS / M6

© Aurélien Marquot /GMT PRODUCTIONS / M6

Les réseaux sociaux sont omniprésents dans nos vies, en 2021. Notre vie est devenue numérique, que ce soit pour le travail, les études ou même les relations sentimentales. Avec ses bons comme avec ses mauvais côtés. Harcelés, minisérie française avec Bruno Salomone, Claire Keim, Carole Weyers et Nicolas Grandhomme, évoque ce sujet grave en prenant, pour repère, une famille visiblement bien sous tous rapports. Un thriller plutôt haletant, qui vous fera voir les réseaux sociaux d’une autre manière, à l’avenir…

La minisérie est composée de 2 épisodes de 45 minutes, ce qui équivaut plus ou moins à la durée d’un pilote standard de série. Elle est réalisée par Olivier Barma, réalisateur aguerri à qui l’on doit plusieurs épisodes de Central Nuit, Candice Renoir ou encore les Bleus, premiers pas dans la police.

Des vies brisées

Comment réagir en cas de harcèlement, de menaces et de piratage ? Ce n’est a priori pas chose aisée et c’est ce que vont subir Isabelle et Éric Vallorca, couple modèle à qui tout réussit habituellement. Ils vont devoir faire face à un grave danger qui risque de marquer – et gâcher – la vie et les études de leur fils Hugo. Personne n’en sortira indemne

© Aurélien Marquot /GMT PRODUCTIONS / M6

En l’espace d’un instant, l’ensemble de leurs vies numériques comme réelles, se retrouve sous la lumière des projecteurs. Aucune intimité, aucune possibilité de fuir, aucune possibilité de vivre sereinement… le couple encaisse les coups et peine à tenir bon. Qui les espionne ? Qui les menace et surtout, pourquoi ? Qui leur en veut ? Le couple va devoir enquêter…

Harcelés, minisérie axée grand public

La minisérie, plutôt bien écrite, fait la part belle à des scènes haletantes et angoissantes, tout en s’appuyant sur Bruno Salomone – bien éloigné de sa partition habituelle de papa cool façon Fais pas ci, fais pas ça – et surtout sur Claire Keim, très efficace en maman protectrice.

La minisérie n’échappe pas à certaines caricatures du milieu informatique et notamment concernant le piratage, mais cela ne gâche pas réellement le plaisir et puis on peut légitimement penser que ça reste une bonne porte d’entrée pour le grand public qui souhaiterait en savoir plus sur ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur actuellement. D’autant plus que le harcèlement, s’il est ici fictionnel, est bien réel pour de nombreuses familles dans le monde entier…

© Aurélien Marquot /GMT PRODUCTIONS / M6

On regrettera cependant le nombre très réduit d’épisodes, là où 4, voire 6, auraient sans doute permis de développer davantage l’intrigue et de donner un peu plus de consistance à certains personnages.

Depuis le regain de notoriété de Mr. Robot suite à la soudaine – et méritée ! – célébrité de Rami Malek, ce genre de thématique semble retrouver un second souffle, et c’est loin de nous déplaire même si évidemment, les 2 séries sont incomparables…

Si vous possédez un compte Salto, sachez que Harcelés est disponible sur cette plate-forme SVOD depuis le 27 mai dernier et, dans le cas contraire, vous pourrez prochainement découvrir cette minisérie sur M6. Ce serait dommage de passer à côté.

N.V

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.