Ce soir, regardez Addict, minisérie addictive diffusée sur TF1

0 0
Read Time:4 Minute, 5 Second

Les miniséries ont le vent en poupe en France, ces derniers temps. Et la plupart d’entre elles possèdent de jolies qualités et suscitent un fort intérêt de la part du public. Addict, nouvelle proposition de TF1, devrait elle aussi séduire le public, grâce à sa distribution pleine de charme et à son intrigue plutôt bien écrite.

Avec : Cécile Bois, Medi Sadoun, Sagalmore Stévenin, Cyril Couton…

Diffusion : dès ce jeudi 27 octobre, à partir de 21h10

Saison : 1 (minisérie)

Note : 8.25/10

TF1 réussit, depuis quelque temps déjà, à opérer un changement de ton et de maturité dans ses programmes sériels maison, et ce n’est pas pour nous déplaire…

Le mystère de Bruno

Élodie et Yvan forment un couple modèle et, avec leurs enfants Chloé et Achille, une famille modèle unie et aimante. Désireuse de se donner un second souffle, la petite famille emménage dans un nouveau lotissement en apparence très tranquille. Et évidemment, qui dit nouvelle maison, dit nouveaux voisins. Il y en a des très discrets, un excentrique (incarné par un Lorànt Deutsch en demi-teinte) et puis, surtout, il y a Bruno, un Apollon un brin mystérieux qui ne laisse pas Élodie indifférente. Le quotidien bien rangé de cette prof de sport devient subitement beaucoup plus difficile à gérer, et une menace bien réelle plane sur la famille d’Élodie. Et si Bruno n’était pas le voisin bricoleur et sympa modèle qu’il prétendait être ?

Bande-annonce

© Morgane Production – TF1

Élodie est incarnée par une Cécile Bois comme toujours impeccable, que ce soit dans les scènes intimistes comme dans les scènes d’énervement ou celles de recherche de la vérité. Son mari, Yvan, commercial dans les piscines, est incarné par Medi Sadoun, auquel on connaissait jusque-là surtout un talent comique et qui prouve qu’il peut vraiment tout jouer avec brio. Bruno, quant à lui, est joué par Sagamore Stévenin et on doit bien reconnaître qu’il sait jouer les hommes mystérieux et flippants : en fait, c’est sans doute lui qui sait le mieux cacher son jeu…

Le reste de la distribution est assez crédible, et la partition – courte mais drôle ! – de Cyril Couton en directeur commercial de la société de piscines dans laquelle travaille Yvan, est assez savoureuse ! Notons toutefois que Lorànt Deutsch en fait des caisses, et rend son personnage de voisin névrosé véritablement désagréable.

Un thème classique en thriller, mais bien amené

La minsiérie a été imaginée par Didier le Pêcheur, qui a déjà oeuvré sur nombre de séries souvent plutôt réussies : la Commanderie (avec Claire Butard et Clément Sibony), No Limit (avec Vincent Elbaz et Vanessa Guide) ou encore Sous la peau (avec Nicolas Gob et Anne Marivin) étant sans doute les meilleures de sa filmographie. Il a une manière bien à lui de filmer le suspense, en tissant des liens parfois ambigus entre les personnages, avant de jeter les victimes en pâture face au danger qui les guette ! En cela, il permet à la série, plutôt bien écrite par ailleurs, d’être très plaisante à suivre, malgré un deuxième épisode plutôt moyen. Le danger n’est que rarement là où on l’attend et la fin de l’épisode 3 devrait vous donner quelques frissons… tout comme la fin plutôt glaçante de la minsiérie.

Le thème du voisin mystérieux, bon chic bon genre en façade et machiavélique une fois le dos tourné, est un classique dans le genre du thriller, mais ça faut toujours son petit effet, en particulier lorsque le jeu des comédiens est bon et que l’intrigue réserve son lot de surprises. Et c’est le cas, ici, alors qu’on pouvait croire que c’était une simple romance qui allait se nouer entre Élodie et Bruno dans le pilote.

De manière générale, Addict joue avec les nerfs des téléspectateurs. On pense évidemment au chef-d’œuvre Fenêtre sur cour, du maître Alfred Hitchcock, ainsi qu’à la minisérie la Maison d’en face, pour ne citer quelques titres. Il y a également l’aspect “nouvelles technologies“, avec l’usage des caméras connectées ou des drones, qui permet d’imaginer un voyeurisme 2.0 encore plus inquiétant pour la famille d’Élodie et d’Yvan.

Pour la petite anecdote, Didier le Pêcheur a aussi travaillé sur l’excellente série les Bleus, premiers pas dans la police, série du début des années 2000 grâce à qui Raphaël Lenglet, en tant que l’un des comédiens principaux, a percé. Le même Raphaël Lenglet qui travaille sur… Candice Renoir, série dont le rôle-titre est interprété par Cécile Bois ! Et, outre ce comédien, il y a également Mhamed Arezki qui incarnait un des rôles principaux et qui se retrouve dans Addict face à Cécile Bois, dans le rôle de son collègue et ami.

La minisérie était disponible sur Salto en avant-première.

La minisérie est donc à voir, à compter de ce jeudi 27 octobre, sur TF1, dès 21h10, et elle a vraiment de solides arguments pour vous rendre… addicts !

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.