The Boys : les anti-héros débarquent en fanfare sur Prime Video !

The Boys - © Amazon Prime Video
The Boys - © Amazon Prime Video

Adaptée d’un comics malheureusement méconnu en France, The Boys vient de débarquer sur Amazon Prime Video. Le comics, créé par Garth Ennis et Darick Robertson, a été adapté par le showrunner Eric Kripke pour la TV. Ce dernier est connu pour être le créateur de Supernatural, entre autres.

Des super-zéros pour contrer des super-héros vilains

The Boys raconte l’histoire de Hughie, jeune homme lambda, qui voit sa petite amie se faire tuer par l’un des 7.

Les 7 ? Des super-héros adulés du Monde entier, mais qui, en réalité, sont de parfaits salauds couverts par Vought, conglomérat peu recommandable. Forcément, Hughie cherche à se venger. Un jour, il est approché par Billy Butcher, qui lui révèle que les 7 ne sont pas aussi honnêtes qu’ils ne le laissent penser et qu’il faut les mettre hors d’état de nuire. Tous deux vont alors tenter de démêler le vrai du faux, tout en montant une équipe de « bras cassés » pour tenter de mettre fin aux agissements des 7.

L’un des trailers de la série

Pour qui connaît le comics, la série n’apporte pas beaucoup de changements par rapport à la trame générale, et c’est tant mieux. L’un des changements le plus importante réside, selon nous, dans le fait que l’équipe se construit peu à peu dans la série, et que les relations entre les personnages font moins superficiels.

Un casting impressionnant

Le casting est vraiment percutant, avec un Karl Urban magistral en Billy Butcher. Acteur trop souvent relégué aux seconds rôles pendant des années depuis la trilogie du Seigneur des Anneaux, il revient peu à peu sur nos écrans en premier rôle, notamment avec l’excellent thriller Loft et le très bon Agents Doubles (déjà dispo sur Prime Video). Sachez que son doublage VF est ici assuré par Jean-Pierre Michaël, comme d’habitude très à l’aise.

Outre lui, on peut noter les bonnes prestations de Jack Quaid (fils de) et Karen Fukuhara, respectivement Hughie et The Female.

En ce concerne les 7, c’est un véritable plaisir de revoir le ténébreux Anthony Starr (Banshee) dans le rôle du Leader de cette bande de super-héros du Mal. Chace Crawford, vue dans Gossip Girl, reste, selon nous, le point faible de ce casting.

Les cameos de guests sont nombreux : Jennifer Esposito, Simon Pegg (qui a inspiré l’un des personnages), Billy Zane, Jimmy Fallon, Tara Reid et même Seth Rogen ; ce dernier étant, par ailleurs coproducteur de la série.

Pour des yeux avertis

La série n’est pas à mettre devant tous les yeux, notamment à cause de son côté crash et excessif, sans parler de la vulgarité (aussi bien dans les dialogues que visuellement). De plus, certaines mimiques de plusieurs personnages risquent de choquer les puritains bien-pensants. Mais c’est en partie ce qui fait la force de cette série. Rythmée, bien écrite, cynique et dotée de personnages attachants, la série cartonne un peu partout et les retours sont globalement positifs. The Boys est une série subversive, qui assume son côté crash et ses personnages désopilants. La série se révèle également être une critique rondement menée de la fascination du public pour les super-héros classiques.

Certains retours mitigés trouvent la série un peu facile dans son intrigue et ses personnages, mais c’est peut-être parce que leurs auteurs ne sont pas habitués à une série qui sorte autant de l’ordinaire.

Les 8 épisodes se binge-watchent facilement en une soirée : n’attendez donc plus !

Amazon vient, en outre, de renouveler la série pour une saison 2, a priori prévue pour 2020.

N.V

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.