19 juin 2024
Vincent Lindon (Simon Weynachter) © CURIOSA FILMS

D’argent et de sang, enfin de retour sur Canal+ pour sa partie 2 !

0 0
Read Time:2 Minute, 32 Second

Succès surprise de la fin d’année 2023, D’argent et de sang, la série imaginée par Xavier Giannoli, avait laissé son public sur sa faim, au terme des six épisodes de la partie 1. Autant dire que l’attente était immense pour la partie 2, dispo depuis ce lundi 22 janvier sur Canal+ et myCANAL.

Note : 8.75/10

La série D’argent et de sang est une fiction librement inspirée du livre-enquête d’un journaliste à propos de l’une des plus grandes arnaques du siècle, à savoir celle des quotas carbone. Entre 2008 et 2009, des milliards sont partis en fumée, en Europe et plus particulièrement en France, sur le nouveau marché financier des quotas carbone.

Des escrocs et un trader au plan bien rôdé, traqués par un enquêteur obsessionnel. Dépassés par leur arnaque et leur quête du toujours plus d’argent, Jérôme, Filous et Bouli pourraient bien en payer le prix fort, d’autant que Weynachter ne semble pas tendre non plus, de son côté. L’argent coule à flots, mais le sang… devrait bien vite le rejoindre.

Vincent Lindon (Simon Weynachter) - © CURIOSA FILMS
Vincent Lindon (Simon Weynachter) – © CURIOSA FILMS

Après six épisodes aussi brillants qu’anxiogènes, la première partie s’était achevée dans le sang et sur un cliffhanger plutôt insoutenable. Les six épisodes restants vont donc permettre au public de découvrir la probable chute de Jérôme, Filous et Bouli et leur traque par Weynachter.

Niels Schneider (Jérôme Attias) - © CURIOSA FILMS
Niels Schneider (Jérôme Attias) – © CURIOSA FILMS

Ce 22 janvier, les fans de la série vont donc pouvoir retrouver la seconde partie de cette Création Originale Canal+ signée Xavier Giannoli. Un réalisateur aguerri, notamment à l’origine de l’excellent film Illusions perdues et de la surprise Quand j’étais chanteur. Dans D’argent et de sang, il dirige avec brio des comédiens confirmés et profondément impliqués dans leurs rôles, comme Vincent Lindon, Niels Schneider, Olga Kurylenko et David Ayala. Une distribution alléchante et crédible, à l’exception notable de Judith Chema qui semble, là encore, bien trop effacée, et de Yvan Attal, qui surjoue tellement qu’il ressemble à une caricature de son personnage.

Une formidable réussite

Cette partie 2 possède une mise en scène virtuose et un rythme addictif, tout en rendant son intrigue un peu plus accessible pour le grand public, ce qui permet à ce dernier de ne jamais être perdu lors du visionnage, contrairement à d’autres séries ayant eu des thèmes similaires. On tempérera juste l’excellence de cette minisérie française avec la fin, plutôt surprenante et pas forcément aussi qualitative qu’attendue. Dommage.

En tout cas, Xavier Giannoli, qu’on connaissait comme bon réalisateur de cinéma, confirme qu’il est également très doué pour les séries. Vivement sa prochaine pépite !

D’argent et de sang, partie 1, faisait partie des meilleures séries de 2023, et cette partie 2 est déjà bien placée pour intégrer n’importe quel top des séries 2024…

D’argent et de sang, une Création Originale Canal+, diffusée depuis le 22 janvier à 21 h 10 sur Canal+ et également dispo sur myCANAL, comme pour chaque série.

Aviez-vous regardé la première partie ? Allez-vous regardé la seconde partie ? Dites-le nous dans les commentaires.

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.