20 juillet 2024
Yana Blajeva © 2023 Lionsgate

Expendables 4, nouvel opus aussi dispensable que prévisible

0 0
Read Time:3 Minute, 1 Second

Presque 10 ans après le troisième opus, la franchise Expendables est de retour au cinéma avec un très mauvais quatrième opus, même si ça reste plaisant de revoir Sylvester Stallone et Dolph Lundgren, anciennes gloires du cinéma d’action des 80’s.

Après trois opus inégaux mais toujours bien écrits, bien interprétés et globalement réalistes dans l’action, la franchise Expendables est donc de retour en salles depuis ce mercredi 11 octobre en France, avec Expendables 4.

Note : 4.25/10

Distribution insipide et scénario mince

Le film est plutôt réussi dans sa première partie mais s’enlise vite dans un scénario aussi vide qu’une réalisation abrutissante dès l’arrivée sur le bateau volé par les terroristes. En fait, le générique crédite plusieurs scénaristes et pourtant, on ne peut pas dire que ce soit une réussite…

La distribution fait pâle figure, par rapport aux précédents opus. Exit Arnold Schwarzenegger, Jet Li, Mel Gibson et Bruce Willis. bienvenue à 50 Cent, Megan Fox, Jacob Scipio, Iko Uwais, Andy Garcia ou encore Tony Jaa. Certains sont bien trop mauvais acteurs (50 Cent, Megan Fox) ou irritants dans leur jeu (Jacob Scipio). Quant aux derniers, alors que le réalisateur Scott Waugh avait la chance de les avoir dans son film, il a tout simplement laissé passer l’occasion : aucun de ces personnages n’est creusé et Iko Uwais n’a rien d’un redoutable méchant dans le film, à l’exception notable du prologue. Sa scène de combat sur le bateau avec l’un des Expendables (dont on taira le nom par respect pour les téléspectateurs) est aussi courte que ridicule. Même s’il est moins jeune que dans The Raid, il a quand même une forme physique qui aurait dû garantir une jolie scène d’action.

Yana Blajeva © 2023 Lionsgate
Yana Blajeva © 2023 Lionsgate

Scott Waugh est peut-être un bon cascadeur, mais il est véritablement un piètre réalisateur. Il aurait dû prendre des cours de mise en scène avec Gareth Evans qui, lui, sait filmer des combats au cinéma (The Raid, déjà avec Iko Uwais) comme à la TV (Gangs of London, avec Sope Dirisu).

La plupart des Expendables font de la figuration et l’humour particulièrement lourd n’arrange rien. Enfin, les deux twists de fin de film sont hélas prévisibles dès la dernière scène se déroulant en Libye. Sylvester Stallone a rengainé les armes et laissé l’action et la place à Jason Statham. Ce dernier ne démérite pas, même s’il n’est pas du tout servi par les cadrages. La BO, composée par le Français Guillaume Roussel (Boîte Noire) ne sauve guère le film, tant elle reste anecdotique.

La fin d’une ère

En conclusion, ce quatrième opus n’aurait pas dû voir le jour, et surtout pas quasiment dix ans après la sortie du troisième volet, car le public n’est plus vraiment concerné. Les héros sont fatigués, le scénario est aussi mince que la touffe de cheveux sur le crâne de Jason Statham et la réalisation, terriblement à l’ouest. Le départ de Stallone devait, à l’origine, redonner un coup de fouet à la franchise pour que Stathamm reprenne le flambeau et perpétue la « tradition » de cette franchise de mercenaires, mais, après avoir souffert devant ce quatrième opus, il est souhaitable qu’un cinquième ne sorte pas. Ni en salles ni en DTV, en réalité…

Sorti fin septembre aux USA, le film est, pour l’instant, un véritable bide côté box-office, et il est hautement probable que les chiffres à l’international ne permettent pas d’inverser la tendance. La sortie dans les salles françaises, ce mercredi 11 octobre, rassemblera-t-elle, autour de cette bande de mercenaires fatigués, un public suffisamment nombreux ?

Irez-vous voir Expendables 4 ? Dites-le nous dans les commentaires.

N.V

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

About Author

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.