Conférence de presse marnaise de Ciné-Cool : ça c’est Palace !

© La Caverne du Sériephile - 2019
Daniel Castaner dans l'une de ses salles.

L’opération Ciné-Cool commence à être bien connue, dans le Grand Est. Et c’est donc tout naturellement qu’une nouvelle édition se tiendra du 24 au 31 août prochain. Cela fera prochainement l’objet d’un article plus détaillé, mais sachez que pendant cette période de pré-rentrée, tous les films, hors technologies particulières (IMAX, 3D, 4DX…), seront au tarif exceptionnel de 4.50 euros. L’occasion rêvée de se faire une toile pour se préparer à la reprise du boulot ou des études !

Une conférence dans un lieu sacré des terres marnaises

Plusieurs conférences de presse ont donc eu lieu un peu partout dans la région afin de présenter, comme chaque année, le concept ainsi que les films prévus, et, dans notre beau département marnais, nous avons été en veine, puisque c’est au cinéma le Palace que les médias étaient conviés.

Le Palace ? Vous connaissez forcément ce cinéma sparnacien mythique, fondé en 1920 (bientôt 100 ans, ça se fête !) et situé idéalement dans le centre-ville de la ville d’Épernay, à quelques mètres seulement de la gare sparnacienne.

© La Caverne du Sériephile - 2019
La façade du Palace.

L’équipe de Ciné-Cool n’était pas là pour présenter la 22è édition et c’est donc Daniel Castaner, le directeur du cinéma, qui s’en est chargé, non sans avoir, au préalable, rappelé l’histoire du Palace et les récentes évolutions technologiques connues par le cinéma.

Fondé en 1920, le cinéma a toujours eu à coeur d’être proche de ses clients. Ces dernières années, le cinéma était devenu vieillissant et trop petit pour séduire durablement le public.

 

 

Toujours soucieux de garantir le meilleur service possible à ses clients, le directeur a donc décidé d’agrandir et de moderniser son cinéma, à la manière d’un « concept-store ». Le résultat ? Un cinéma épuré, plus confortable, plus convivial et mieux adapté aux contraintes actuelles du secteur.

© La Caverne du Sériephile - 2019
Daniel Castaner pose devant l’une des citations de réalisateur présentes dans son cinéma

Le cinéma n’est pas totalement terminé, puisqu’il reste un petit espace, qui sera dédié à des expositions et cocktails, qui est encore perfectible mais ce n’est qu’une question de jours, rappelle, confiant, Daniel Castaner.

 

De nombreuses citations de réalisateurs confirmés ainsi que des noms d’acteurs et d’actrices sont disséminés çà et là, dans le cinéma, ce qui ajoute encore une dimension féérique au lieu.

 

 

Plaisir des yeux et des oreilles

Côté image, on est sur de la 2K ou de la 4K, ce qui garantit une précision des détails à l’écran.

Concernant le son, le cinéma bénéficie du son Immersive DTS X. Une démo, dans la salle 4K, a achevé de convaincre les médias présents.

2 vidéos bluffantes, que l’on a pris plaisir à découvrir et apprécier dans les très confortables fauteuils du cinéma.

© La Caverne du Sériephile - 2019
Daniel Castaner dans l’une de ses salles.

Enfin, comme le précise le directeur du cinéma, le son immersif ne vise pas que les blockbusters : le son n’est pas que de la puissance, mais également – et surtout ! – de la précision et de l’immersion.

 

Une mouche qui virevolte, des gouttes de pluie ou le feu qui se déplace sur le sol : Daniel Castaner a tout fait pour que ces bruits soient autant de moments sonores marquants qu’un hélico lançant des missiles sur une escouade de blindés.

 

Par ailleurs, Daniel Castaner n’est pas peu fier de cet équipement et précise que l’ingénieur du son du film Anna (réalisé par Luc Besson) est d’ailleurs venu tester le film au Palace

Daniel Castaner ne s’y trompe pas : cela plaît aux spectateurs et certains ont même évité d’aller « voir ailleurs » pendant les travaux. Du côté des chiffres¹, le cinéma peut se targuer d’avoir diffusé 4.620 séances depuis sa réouverture, 90.000 spectateurs et 7.747 d’entre eux ont été voir le Roi Lion, par exemple.

 

Rappelons que ces travaux de longue haleine ont duré d’avril 2018 à janvier 2019 (3 salles) et, en vérité, mai (pour la totalité des 7 salles). Mais Daniel Castaner est également fier de constater que le résultat plaît beaucoup aux professionnels du secteur, qu’ils s’agisse des distributeurs ou des équipes de films.

Beaucoup de gens locaux viennent au Palace, bien évidemment, mais également des gens de Reims, Châlons-en Champagne, voire plus loin ! Et puis il y a, ponctuellement, des touristes. Daniel Castaner tient à conserver ce rapport de proximité avec ses clients. Il y a une identification forte du lieu et le directeur reconnaît être régulièrement sollicité, même lorsqu’il fait ses courses par exemple, sur la programmation du cinéma par exemple. Il peut compter sur ses 9 collaborateurs pour l’épauler et l’accompagner dans son travail.

Il compte remettre en place des animations pour les petits enfants (dès 2 ans), appelées ciné-goûters (le dimanche) et ce, dès octobre. En 2020, remettre des thématiques autour du goût, est également à l’étude. Un film thématique suivi de « travaux pratiques », comme le détaille, non sans humour, le directeur.

 

Avant-premières, équipes et films variés

Et d’ailleurs, à ce propos, il est important de préciser que, dans la cadre de l’opération Ciné-Cool, plusieurs avant-premières avec équipes (et comédiens de prestige !) sont prévues et nous attendons une confirmation de la part du directeur dans les jours à venir. Nous connaissons les noms mais nous préférons attendre avant de divulguer quoi que ce soit. Restez connectés pour être tenus au courant ! De nombreux films sont au programme et permettent, une fois encore, de contenter tous les publics. On pourra aussi bien regarder un drame social qu’une comédie ou bien un blockbuster.

Pour en savoir plus sur l’opération Ciné-Cool et la programmation prévue ainsi que nos coups de coeur, c’est par là ! (article en cours – lien inactif actuellement, NDLR).

 

N.V

 

¹ Les chiffres donnés sont arrêtés à date du 20 août 2019 et gracieusement fournis par la direction du Palace.

Merci à Daniel Castaner et toute l’équipe du Palace pour leur accueil et leur disponibilité.

Merci aux collègues des médias présents (Frédérique de l’Union, Fabrice de France Bleu Champagne-Ardenne et Simon de l’Hebdo du Vendredi) pour leurs questions qui ont servi de point de départ à certaines des réponses données par monsieur Castaner.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.